Pour 10 personnes

 

Pour le biscuit Joconde :

  • 20 g de margarine sans lactose
  • 90 g de sucre glace
  • 90 g de poudre d’amandes20141214_144542
  • 25 g de Maïzena
  • 2 œufs
  • -
  • 2 blancs d’œufs
  • 12 g de sucre en poudre

Pour la feuillantine pralinée :

  • 100 g de pâte pralinée
  • 35 g de chocolat noir
  • 25 g de corn flakes (de maïs)

Le crémeux à la praline :

  • 100 g de crème de soja
  • 150 g de pâte pralinée
  • 1 feuille de gélatine

Pour la mousse au chocolat noir :

  • 200 g de chocolat noir
  • 6 œufs
  • 1 feuille de gélatine

Pour le glaçage miroir :

  • 70 g d’eau
  • 190 g de sucre en poudre
  • 60 g de cacao en poudre type Van Houten
  • 130 g de crème de soja
  • 6 feuilles de gélatine

Pour les noisettes caramélisées :

  • 6 noisettes
  • 75 g de sucre

Pour le décor :

  • Pralin en grains

Préparation 2h. 

Ustensiles indispensable : Gouttière à bûche 30*8 cm, Feuille rhodoïd, Thermomètre.

 

20141214_144542

20141214_144600

 

Recette :

20141214_101918

Le biscuit Joconde :

Dans une casserole, faire fondre la margarine. Réserver. Dans un saladier, mélanger les deux oeufs avec le sucre glace, la poudre d’amandes et la Maïzena. Ajouter la Margarine fondue. Monter les blancs en neige et ajouter le sucre en poudre afin d’obtenir une meringue. Incorporer cette meringue délicatement à l’appareil.

Couler le biscuit dans un cadre préalablement graissé. N’ayant pas de cadre de 30*30 j’ai personnellement coulé dans un cadre de 20. J’ai ensuite découpé mon biscuit pour avoir mon insert de 6*30 cm. Mettre au four 6 minutes à 230°C. Le biscuit doit légèrement coloré. Lorsque celui-ci est froid, découper une bande de 6*30 cm. Réserver

 

La feuillantine :20141214_101102

Au bain marie, faire fondre le chocolat et la pâte praliné. Hachez grossièrement le corn flakes.  Hors du feu, incorporer  les flocons dans le mélange chocolat.

Sur une bande de papier cuisson, étaler à l’aide d’une maryse, une bande de 8* 30 cm. Réserver au congélateur.

 

Le crémeux praliné :

Dans un saladier d’eau froide, ramollir la feuille de gélatine pendant 15 minutes. Dans une casserole, chauffer la crème de soja à 70°C. Hors du feu, incorporer la feuille de gélatine. Bien mélanger. Ajouter le praliné et mélanger. Couler le crémeux dans un moule. J’ai opté pour un moule à cake préalablement graissé. Réserver au congélateur.

 

La mousse au chocolat :

Dans un saladier d’eau froide, ramollir la feuille de gélatine pendant 15 minutes. Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Monter les blancs en neige.  Au bain marie, faites fondre le chocolat noir. Ajouter la feuille de gélatine et bien mélanger au jaunes d’œufs. Aérer l’appareil en incorporant délicatement les blancs en neige.

 

Premier montage :

  • Chemiser la gouttière à bûche avec une feuille rhodoïd
  • Couler de la mousse au chocolat au 1/3 de la bûche
  • Poser l’insert crémeux praliné
  • Couvrir d’une fine couche de mousse au chocolat
  • Poser le biscuit Joconde
  • Lisser à ras avec de la mousse au chocolat.
  • Réserver au congélateur 3h minimum.

 

Les noisettes caramélisées :

Piquer les noisettes à l’aide de cure-dent. Dans une casserole, faites fondre le sucre. Celui-ci doit avoir une couleur ambrée. Tremper vos noisettes dans le caramel chaud et faites couler afin de créer la pointe. Couper à l’aide de ciseaux. Réserver.

 

20141214_143418

Le glaçage miroir :

Dans un saladier d’eau froide, ramollir les feuilles de gélatine 15 minutes. Dans une casserole, porter à ébullition l’eau avec le sucre en poudre. Verser le mélange sur le cacao en poudre. Mélanger au fouet.  Faire bouillir la crème de soja. Versez-la sur le sirop au chocolat et bien mélanger. Ajouter la gélatine quand le mélange arrive à 70°C. Mixer avec un appareil à soupe par exemple. Couler le glaçage lorsque celui-ci atteint 35°C.  Vous pouvez accélérer le refroidissement en mettant le contenant à glaçage dans un saladier d’eau froide.

 

Montage finale :20141214_143852

  • Sortir la bûche du congélateur, la démouler sur la bande feuillantine.
  • Poser la bûche sur une grille, poser une feuille de papier cuisson en dessous (ou une plaque de four). Enlever le rhodoïd.
  • Lorsque la température atteint 35°C, couler le glaçage sur la bûche sans faire de retouche.
  • Décorer avec le pralin en grains et les noisettes caramélisées

 

 

 

 

 

 

 

Bonne dégustation et passez de joyeuses fêtes !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 Réponses

  1. lucile

    Je suis venue ici en espérant trouver la recette de l’entremet gouté (et adoré!) aujourd’hui. Bingo! En plus, la voici en version buche!
    Ce dessert est absolument délicieux, on s’est tous régalé, même ceux qui ne sont pas allergiques ou intolérants et qui n’ont donc pas l’habitude des gâteaux à base de soja, et pour cause, ça ne se sent absolument pas.
    Il faut absolument que je tente moi même la recette…

    Répondre
    • Bérénice
      Bérénice

      Merci Lucile ! J’ai pensé à vous en le faisant et je suis heureuse qu’il vous ai plu ! La version bûche est moins prononcée en chocolat grâce à l’insert de praliné et meilleure que l’entremet que vous avez goûté au travail ! :)

      Répondre
  2. le club des 5

    Bonjour, je suis avec attention ton blog car moi même je suis intolérante au lactose et j’étais triste de me dire que toutes ces gourmandises c’était terminé pour moi. Dimanche j’attendais avec impatiente la publication de ta nouvelle recette de bûche que je vais tester pour Noël. Juste une petite question le praliné c’est quoi???
    Encore merci pour ces recettes qui me font rêver.
    Bonne continuation à ton blog et passe de bonnes fêtes

    Répondre
  3. Pain

    Bonjour, après montage final, combien de temps pensez vous qu’on puisse conserver cette bûche ? Au réfrigérateur ? Finalement ma vraie question est : est ce que je peux la faire la veille et le cas échéant, quid du glaçage ?

    D’avance merci !

    Répondre
    • Bérénice
      Bérénice

      Bonjour!
      Oui il n’y a aucun soucis! Vous pouvez largement la faire la veille pour le lendemain !! C’est d’ailleurs ce que j’ai fait pour la bûche! je l’ai laissé la nuit au congél et versé le miroir le matin ! :) Bonne fêtes à vous !!

      Répondre
  4. ccommecapucine

    Merci pour cette délicieuse recette. Testée le 25 décembre dans ma belle-famille, ce fut un succès !
    Et dire que j’avais peur de faire un dessert sans lactose, où j’ai multiplié les premières ! (première fois de la gélatine dans un gâteau, première mousse au chocolat, premier praliné, …)
    Je compte bien rester d’autres recettes encore !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.